0

Henné, plante du paradis…

lawsonia inermis hennéLe henné (henna) est un arbre de grande taille. Il est entouré de mystère.

C’est un arbre magique : les petites feuilles on ne peut plus vertes donnent naissance au plus rouge des colorants.
Le henné est cultivé au Maroc dans la région d’Azzemour et dans les oasis du Drâa.
Le mot désigne aussi la poudre, la pâte utilisées pour leurs propriétés médicinales et esthétiques.
La pâte servira aussi à effectuer les tatouages.

Feuilles henné henna

Feuilles de henné

 

Traitements au henné

En décoction de feuilles ou infusion de racines, les vertus thérapeutiques sont nombreuses. Le henné est utilisé pour traiter les maladies de la peau : brûlures, crevasses et boutons. Un cataplasme de henné calme un bon coup de soleil.
Lors d’une forte fièvre, le henné a des propriétés curatives et rafraîchissantes.
Il purge, nettoie l’organisme en profondeur.
Enfin, le henné soulage les rhumatismes.

Henné en poudre

Henné ou henna en poudre

Pâte de henné ou henna

Pâte de henné

 

Le henné comme élément de parure

L’usage du henné est très ancien. Il était déjà connu des Égyptiens et utilisé dans l’antiquité.
Les motifs dessinés au henné marquaient, dans un passé proche, l’appartenance à une tribu.
Orner les mains et les pieds d’une future mariée reste une pratique courante.
Mais l’effet esthétique remplace peu à peu la croyance en une protection par le henné.
La main experte de l’ hannaya (femme qui exécute les tatouages au henné) peut dessiner des arabesques ou des dessins symboliques liés à l’obtention de la baraka (chance avec une nuance de protection divine).
Elle choisit des endroits où l’on voit battre  le sang : cheville, cou, poignet … .
Ces endroits du corps cachés par les caftans peuvent incidemment se dévoiler.
On rehausse la beauté des ongles par du henné pour leur donner plus de brillance.
L’usage du henné est indiqué pour la beauté de la peau et des cheveux.

tatouage au henné henna

Tatouage au henné

 

Tatouage au henné ou le rite en douceur

On recherche les feuilles cueillies sur les plus hautes  branches de la plante.
Elles ont un pouvoir de coloration plus actif.
Ensuite vient la préparation.
La poudre doit être finement moulue, parfaitement écrasée jusqu’à avoir la consistance des épices.
Fragile, elle se conserve à l’abri de la lumière, de l’air et dans un lieu sec et sombre.
La poudre de henné est malaxée dans un bol d’eau chaude contenant divers aromates.
le tatouage est une expérience agréable. Il se base sur la relaxation et la douceur.
L’épiderme doit être bien souple (massage avec une goutte d’huile d’argane) .
Pour appliquer le henné, la seringue remplace le bâtonnet en bois de la sunna (tradition).
L’ hannaya remplit la seringue avec une pâte de bonne consistance.
Elle doit assurer un flux homogène du produit.
La difficulté réside dans le dosage de la pression et la maîtrise de l’application.
Autre version : le calque ou travail au pochoir et à la spatule.
Les motifs sont décalqués et la symétrie est bien respectée.

La plante du henné est une des plus populaires au Maroc et s’avère bénéfique si l’on en croit la rumeur.
Le henné est associé au religieux, au sacré.
Le henné protège celui ou celle qui accomplit les rites.
Compte tenu de son importance et de toutes ses applications, le henné mérite bien le nom de plante du paradis.

Mots Clés : - - - ;

A propos de l'auteur

Fondateur de Afkarweb Web Design Maroc Fondateur et webmaster de Ecotourisme au Maroc

Commentaires (0)

Trackback URL | Fil RSS des commentaires

Les commentaires sont fermés.